DEUXIÈME_DIMANCHE_AVENT_CHARITÉ

Share

     

Lorsqu’une personne fait appel à la PRIÈRE pour demander et recevoir quelque chose il faut savoir quoi demander et comment le demander ensuite savoir comment recevoir. Il est plus facile de donner que de recevoir; que c’a été dit. Le plus grand ennemis de l’AMOUR VRAI c’est bien l’orgueil coller ou monter à la tête, lorsque celle – ci; parce qu’elle sait quelque chose penserait tout savoir et même savoir mieux. L’outil le plus puissant en vertu pour tuer cette orgueil de la tête, c’est la CHARITÉ : qui n’est rien d’autre que de faire plaisir à quelqu’un que nous aimons; en premier et avant tout, le CRÉATEUR. Donner avec reconnaissance de SA PRÉSENCE dans celui ou celle qui se trouve dans le  besoin qui grâce à la sensitivité sans faire de jugement ou sans lancer de pierre de reproche que la tête orgueilleuse serait pressée à faire, de connaître cette personne dans le besoin qui a été mis sur le chemin de la rencontre pour que le geste de donner se fasse avec un esprit détaché. sans rien attendre de cette personne ça c’est de la VRAI CHARITÉ le ROI de toutes les VERTUES. S’il n’y a pas de cette CHARITÉ dans le cœur des HOMMES et des FEMMES, la VIE et son AUTEUR semblerait ne vouloir rien savoir d’une telle personne.

Dans la deuxième semaine de l’AVENT il serait bon d’exercer un tel geste envers quelqu’un qui se trouverait dans le besoin et mériterait recevoir quelque chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *